Target


 

 

target-W1

Symbol Sign Duration Multiplication Hyperbola Metaphor Motion Target Flight Rotation Arrow Space Animation

 

you look at the virtual paradise
impersonal target in target
would you like to be they real
to the glow of a candle

to no longer be in the twilight thousand voices came from nothingness without odour and without flavour your head delirium between two mails you became the prince of dreams of target in target side victim of the system

target in target you have trouble with even your shadow said your memory dies slowly under this stupid chain target in target where your targets emotional lace are only ephemeral hearts under antennas

targets blades and dull unreal I say aloud through them, I know because I am one One of your target just for you and not mistaken you My eyes are to you because I think I right! and I am the your? And if this is not the case I’ll go look for your heart the only target I want to stay for you I want to stay single target under your roof Where the décor would be consistent for you and me target in target I do remember that you

 


The Servian donation to go to my shade to Sun
under this climate to the stories, I love you It looks like Earth where nothing would border and where all the torrential hearts
You look at the virtual paradise While I’m there and for you I open my wings

look at you and they are sensory White as if it were to love target assemblies I me installs as a hyphen of thee I am as a fusion I am your target listening it! I say unto you there Between absence and presence I am in emotion By all these wishes all these secrets picked in bouquet of dew Or falls the rain of summer as the softness of your kisses But what I like you know are our dreams slender from the Unreal We drive my love elsewhere on the peaks And you love day after day and forever This life is too short to pass it to flee from love

A life to suffer without tomorrow cannot smile I want your nights and thy days be believe me I want your life Against you hard-hearted me feel under the Moon of the night, I came to tell you
I don’t want you, listen all my words They are for you scented like a bouquet of roses I’ve cunning with often dark words, but they advertise

The spring from target to target somewhere here I am to you Even when just on the verge of tears at night By this absence that destroys me this lack of thee

 

Elisabeth Vaury

 

Advertisements

One Response to “Target”

  1. NON DE DIEU JE VAIS Y ARRIVER A DEPOSER MON POEME ICI MÊME AVEC MON ORDINATEUR DE BéBé ahahah -:)))))
    _______________________
    Ton œil regarde les paradis virtuels
    Guettant ta prochaine cible impersonnelle
    Tu aimerais qu’elle ne soit plus aussi terne
    Mais ça fini par te plaire à la leurre d’une chandelle
    Tu te perds dans le nombre au milieu de cette pénombre,
    A cette pensée peu à peu mille voix vers un autre monde
    Arrivent d’illusions en désillusions en saveur sans arôme

    Mais ta boîte crânienne délire entre deux mails
    Te voici le prince des rêves coté victime du système
    De cible en cible tu as du mal à trainer ton ombre ! dit-elle
    Ta mémoire qui meurt doucement dans cette macabre chaine
    Où tes cibles aux dentelles émotionnelles
    Ne sont que cœurs éphémères sous les antennes
    De cible en cible pâles et termes irréelles
    Dis-je à haute voix à travers d’elles , je le sais puisque je suis l’une d’elle

    Une de tes proies rien que pour toi et ne t’y trompe pas
    Mes yeux sont à toi parce que moi je pense droit !
    Mais dis-moi me mérites tu ? toi !
    Et si ce n’est pas le cas j’irai chercher ton cœur là-bas

    De cible en cible là seule je resterai pour toi
    Et de toi j’en ferais moi sous un toit
    Où le décor serait en accord pour toi et moi
    De cible en cible je me souviens que de toi

    Le monde au don de faire trainer mon ombre jusqu’au soleil
    Je te le rends bien sous ce climat aux l’histoires, je t’aime
    Oui on dirait la mer à vague sous terre
    Où plus rien n’aurait de frontière partout où les cœurs torrentiels

    Ton œil regarde les paradis virtuels
    Alors que je suis là et pour toi je déploies mes ailes
    Regardes elles sont au cœur du vivant et elles sensorielles
    Blanches comme s’il s’agissait d’aimer de cibles mélées

    Je m’installe comme un trait d’union
    Quelques espaces de toi comme fusion
    Je suis ta cible écoutes ça !! Monde ! je te dis on
    Entre absence et la présence je suis dans l’émotion

    Par tous ces désirs tous ces secrets cueillis en bouquet de rosée
    Ou tombe la pluie d’été comme la douceur de tes baisers
    Mais ce que j’aime tu sais sont nos rêves élancés loin de l’irréel

    Pour nous conduire ailleurs sur les sommets mon amour
    Et t’aimer jour après jour et pour toujours
    Cette vie est trop courte pour la passer à fuir l’amour

    Une vie passer à souffrir sans demain ne peut sourire
    Je veux tes nuits et tes jours il faut me croire je veux ta vie
    Contre toi me blottir te sentir sous la lune de la nuit, je suis venue te dire

    Je ne veux que toi, écoutes moi entend tous mes mots
    Ils sont pour toi parfumés comme un bouquet de roses
    j’ai rusé avec les mots souvent sombres, mais ils annoncent

    Le printemps de cible à cible quelque part ici je suis à toi
    Même lorsque vient au bord des larmes le soir
    Par cette absence qui me détruit de ce manque de toi

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: