Clown (Circus)


Clown (Circus)

Film, Clown, Circus Tent, Transformation, Metaphor, Hoops, Balloons, Life, Symbol, Expression, Tears, Fire, Hat, Dance, Mask, Oily, Wigs, Performance, Memory, Sorrow, Past, Poem, Elisabeth, Žarkov R. Žarbis

Ce soir, le clown est triste. Se souvient des vieux druides:
Marx, Lévi-Strauss, Freud, Dieu, Nietzsche, Machiavel …
Race supérieure d’hommes, moitié saints, moitié génies.
Un dernier tour de piste, ballon qui brille entre ciel et terre.
Fiévreux de siroter le vin d’hydromel avec l’accordéoniste.
Miroir sur son passé: Il attend , un doigt sur la gâchette..!
Dessous son masque blanc, que viennent des éclats de rires.
Mais ne le peut plus, sourire à l’envers de par trop de misères
Se dit! L’humain moderne cache son angoisse dans le vide.
Ce soir le clown est triste,voit que tout par vrille !C’est bête.
Glisse sous son chapeau pointu quelques codes de bonne conduite.
Un dernier tour de piste, ballon qui brille et sa larme rouge colère.
Il dit ! Mon traité n’est pas de plaire: Mais de réveiller vos vies.
Y arriverais-je de mon vivant? Ne sais alors mes souvenirs je promène.
Comme quand j’étais gamin voulant à la création faire rire.
Copains d’abord suivis d’un monde tout en sommeil.
Fait de mannequins qui jamais ne pleurent ni ne rient
Se demande, s’il est seul ou les autres qui se fourmilières
Un dernier tour de piste ,ballon qui brille ,barbe-à-papa cerise.
Parti le clown! Faire un tour avec Don Quichotte en bon compairs
Soulever des pensées sans conviction. enterrées dans les insomnies.
Souvent amer au réveil .Se trouve qu’il est plus simple en ce siècle !
De construire des ponts sous la mer, que d’avoir une saine idéologie .
Un dernier tour de piste le clown est triste, il perd la tête . Oh misère !
Archimède aide le! A faire tourner les moulins à vent des humanoïdes.
Ne peuvent se mettre à genoux, manque d’élastomère, dirait Andromède;
Inutile de vous voiler la face, le temps semble s’accélérer réveiller vos vies;
Le fait est qu’il est, que vous êtes des enorgueillis, dernière vos jouets
Avec une bonne dose de lâcheté outrancière. Le clown est triste un tour de piste
Souvenir de ballons qui brillent et l’accordéoniste sourire aux lèvres.
Il dit !Mes doigts vous rejouent la même rengaine, trois fois le train siffle
Avant d’entrer en guerre !Chapeau pointu et botte qui claquèrent
Sur les zones érogènes des affaiblis. Ce soir le Clown est triste!
Voudrait rembobiner le film à l’envers mettre la paix dans le crépusculaire
Un dernier tour de piste, souvenirs d’un clown triste dans le temple fleuri.

Elisabeth Žarkov

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: