Archive for Duration

Bridge Over The Frozen River

Posted in Animation, art, Editing, video with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on April 1, 2016 by Zarbis Art Videos

Bridge Over The Frozen River

Bridge, Imagination, Landscape, Architecture, River, Zlatica, Crna Bara, Banat, Time, Orientation, Hope, Puzzle, Duration, Plain, Territory, Universally, Cosmos, Motion, Electrons, Neutrons, Forever, Alternately, Core, Poem, Water, R. Žarkov, Zarbis Art Videos

There are bridges that can never be passed across.

 Such bridges are above the frozen river

and what constantly bounce you back.

® Žarkov

Advertisements

Instant

Posted in art, video with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on August 8, 2013 by Zarbis Art Videos

Instant

Consumerism, Pyramid, Symbol, Duration, Dissolution, Merger, Communication, Connection, Dynamics, Extinction, Concentration, Instant, Time, Babylon, Insects, Variety, Congestion, Speed of life, Circular , Waves, Directions, Vibration, Perception, Physical world, Intellect, Zarbis Art video, Žarkov R,

Consumer society built his pyramid that can easily be pulled down like that in Babylon.

Reawiev Mirror

Posted in art, video with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on March 31, 2013 by Zarbis Art Videos

rétroviseur

Ride, City, Subotica, Look, Past, Mirror, Strap, Undiagnosed, Movement, Recording, Direction, Infinite, Perspectives, Duration, Animation, Žarkov R, Žarbis

J’ai fait un tour dans la vie de mon rétroviseur.
Des feu à droite et à gauche et toutes couleurs .

Des carrefours à n’en plus finir longue route aussi.

Pour à toi revenir , avec tous les codes de bonne conduite.

Si particulier car nos je t’aime se donnent en abondance,
Lorsque à bon port celui du tien, je suis en alliance …!.

Retiens-moi lorsque je serai de nouveau auprès de toi,
Ces allers et retours me  fatiguent  me font faire m’importe quoi.

J’ai fait un tour dans la vie de mon rétroviseur.
Et où que j’aille !C’est toi mon passeport bonheur .

Sur ta route je suis devenue Femme amour pour toi infini .
Alors que jadis!    N’ étais que jeune fille,
Stupide et écervelée jeune fille,

 Elisabeth Žarkov

Compilation

Posted in art, video with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on November 5, 2012 by Zarbis Art Videos

Compilation

Visual, Digital, Nature, Transformation, Universal, Fiction, Head, Symbol, Sign, Duration, Multiplication, Hyperbola, Metaphor, Motion, Target, Flight, Rotation, Space , Animation, Saffron, Sky, Earth, Ribbon, Fire, Feather. Lady. Hat, Silhouette, Death, Time, Landscape. Light, Flowers, Trends, Wrap, Past, Infinity, Film, Heaven, Lightning, Church, Soul, Ruin, Memories. Prayer, Sadness, Duel, Song, Ispiration, Poem, Elisabeth, Žarkov R., Žarbis

Video Compilation – Žarbis Art Video

La mémoire du phonographe

Posted in art, video with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on September 8, 2012 by Zarbis Art Videos

Memories, Gramophone, Board, Music, Love, Flower, Magnolia, Dance, Childhood, Beauty, Life, Duration, Gloss, Trends, Garden, Poem, Elisabeth, Žarkov R, Žarbis

Ta musique mon amour, ô oui la tienne.
Me revient subitement en mémoire.
J’étais partie en terre sienne!
Mais dis-moi donc pourquoi toi?!

J ‘entends toujours dans mon coeur vertueux
Cette rengaine celle-là de notre enfance!
C’était gravé dans le gramophone dispendieux?!
Dis chéri pourquoi ainsi tu me hantes !

Dans ce vieux manoir qui fut nôtre
d’où j y ai laissé ?D’où je veux y revenir.
Et je voudrais que tu saches que l’ombre
Souvent, mon amour, peut ressembler à l’avenir.

Moi je suis née en Septembre fut l’automne
Toi en juillet où fleurissent les feuilles d’ été,
Et chantent les fleurs dans le trinôme,
Qui était maintenant plus aucun doute rayé;

L’histoire mon amour tu la connais est faite
De roses à peine écloses dont je suis moi,
Et lorsqu’il faudra que cette fois je te fasse fête,
Alors Milord, souvenez-vous devant vous j’étais pantoise

Je reviens de grande terre vous dire ô que j’aime
Cette musique de ce temps, ce temps-là ,
Lorsque j’étais blottie dans vos bras sans haine
Souvenez? Cela danse, danse sous le magnolia.

Ta musique mon amour, ô oui la tienne
Me revient subitement en mémoire.
J’étais partie en terre sienne!
Mais dis-moi donc pourquoi toi?!

Me revoilà. t’offrir cette musique d’antan!
Do ré mi fa sol et l’argenterie qui sonne,
Dans ce vieux gramophone chenapan,
Où l’été dictaphone dans l’électrophone.

Allez viens Milord je t’emmène prendre le vent.
Et que demain fasse que sous pluie ou soleil
Peu nous importe la vie est belle dans ce roman
Le tien, le mien, celui que nous avons écrit hier.

Elisabeth Žarkov