Archive for Body

Body

Posted in Animation, art, Editing, video with tags , , , , , , , , , , , , , on January 23, 2017 by Zarbis Art Videos

Body

Nature, Body, Androgym, Love couple, Apple, Separation and merger, Symbol, Digital, Transformation, Visual, Music, Graphics, Žarbis Art Video, R. Zarkov

The body can be shared. It can be exchanged with other forms of space.It flashes.Red, blue and yellow and its vibrations can paint mixing world. There is no head in the match scenes. World exists only as a matter. Turning and adding the body are causing the fire changes. Get a new body shape. Like when the real sculpture. It is here incomplete. But perfect.

Androgym primordial is a symbol of excellence and integrity. It represents the unity of opposites and the re-unification of male and female primordial forces that become one.

Advertisements

O Fortune

Posted in art, video with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on March 26, 2015 by Zarbis Art Videos

O Fortune

Fortune, Cities, Generate, Interconnections, Short in duration, Renewed, Man, Head, Connection, Symbol, Identification, The architecture of the city, Lots, R. Žarkov, Žarbis Art Video, Mind, Body,

Fortune in cities generate many interconnections that are short in duration but always can be renewed.

Carnival

Posted in art, video with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on December 16, 2012 by Zarbis Art Videos

Carnival

Carnival, Mask, Feather, Socks, Body, Fire, Dance, Performance, Monkey, Pagan, custom, Screen, Color, Network, Mass, Animation, Poem, Elisabeth, Žarkov. R., Žarbis

Que le plus grand carnaval clownesque eût commencé place scandale
C’était fut un temps ou Adam et Eve eurent ce droit de forniquer
Croquassent dans la pomme , imparfaitement !Le dit le livre d’histoire,
Où vous vîntes les sorcières de Salem! Je sais je saute des pages, pardonnez.

Mais quelle importance puisque celles- ci ressemblent à aujourd’hui,
Ou tout est permis même de fusiller sur place de grève les justiciers ,
Qui eux-mêmes tour à tour deviennent on ne sait pourquoi de faux altruistes.
Condamnés à voguer dans l’errance bâillon sur la bouche et chaînes aux pieds.

Certains se demandent pourquoi ce monde convoite la folie en jamais se posant.
La question, la plus censée qu’il soit !Serions-nous prêts à vendre nos âmes derrière nos masques?
Dans ce carnaval d’humains , qui jamais ne pensent droit ?! Voulant appartenir à tout clans?
Comme des petites marionnettes dont les fils sont tirés semblerait par nous-mêmes hélas .

Parce-que l’on s’autorise toujours tout à soi-même de la plus petite luxure à la plus immonde .
Et là j’en perds les mots. Car je me dis subitement , nous ne sommes que des acrobates
Sur une corde suspendue à se dire , je saute ou ne saute pas dans mes profondeurs ?!Ou je vagabonde
Sur l’échiquier en bon valet de cour faisant courbette à Dame de trèfle et au Roi du carré d’as

L’humain humain du Carnaval clownesque qui fut un temps ou semblerait vous naquîtes
Quitte ou double vos va-tout avant de périr dans la mâchoire à broyer les cerveaux !
Parait l’on dit au journal du vingt heure que c’est déjà fait ! On y dit que vos esprits sont vides.
Mais qui donc vous a sans trop d’efforts avalé jusqu’à la moindre petite cellule? Vos libidos?

Dont la soif n ‘y est jamais assouvie?! En ce siècle en folie ne vous aidant en rien!Mais alors en rien!
Et une question je me pose . Qu’allons nous laisser derrière nous ? Qu’allons nous laisser aux enfants ?
Faut ils eux aussi les crucifier, comme Jésus sur la croix ?! S’il vous faut tout ce sang pour jouir, humains !
Vous qui êtes depuis des siècles écrasés par vos envies les plus sombres aboyant comme des charlatans

Devant la porte de ceux ou celles qui vous donnera le plus bel os à lécher , après en avoir mangé
Cette viande avariée Écoute ma chanson humain !Elle raconte celle de la Mère Michel qui a perdu
Son chat ,griffes toutes dehors et les yeux vert de gris pour en avoir avalé la florence de trop touchée.
Par le plus grand carnaval d’ humain sans foi ni loi servie bien souvent en bouquet migraine !J’en conclu.

Que je préfère vivre sur la planète des singes où moi j’y serais une espèce Mandrill et toi mon Bonobo
Sans chaussette aux pieds pour courir dans cette jungle et comme seule musique le vent frais du soir .
Te souviens-tu !Sommes promis la danse autour d’un feu de joie .Tandis qu’eux les humains contemplent le KO
Dans la brume au loin, ils ont fait brûler même l’indigo pour en vouloir être de trop des bourgeois?Oh désespoir. .

Elisabeth Žarkov

Quelque chose entre

Posted in art, video with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on September 29, 2012 by Zarbis Art Videos

Quelque chose entre

Between, Shine, Changes, Heaven, Love, Eye, Unification, Soul, Transformation, Life, Death, Faith, Love, Nature. Infinity, Rotation, Sublime, Dancing, Flashing, Lights,Tornado, Fission, Fusion, Body, Vibrations, Feelings, Breath, Poem, Elisabeth, Žarkov, Žarbis

j’ai franchi la tour de Babel ..!
pour te dire je t’aime, t’aimerais,
Cette force qui nous enchaîne ,
N’a pas ô pas d’égale semblerait ..!

Souvent elle se brise quand les du nord vents,
S’en mêlent, mais le soleil est là pour nous éclairer.
Et qu’ainsi quatre saisons nous ouvrent l’entendement
Celui ou toi et moi devons comprendre et rayonner .

Qu’aux travers des siècles ! Nous étions faits
Même lorsque la tornade vient tout balayer
Tout emporter dans le ciel , notre amour lui-même,
Celui-ci remet le tout à nu sur terre pour nous lier.

Jusqu’à notre dernier souffle et si tu ne peux;
M’empêcher d’écrire pour d’autres . Tu ne peux m’empêcher
De t’aimer ! Tu veux que je porte ton nom aussi je le veux.
Toi tu es né Zarkov moi Vaury et en un éclair , le sablier,

Du temps celui d’hier et d’aujourd’hui en efface un
Sur papier tout petit papier pour les miens y assigner
Le tien en bas de toutes pages et pour un lointain ,
Qui lui seul nous appartient , abdiquer? Moi savoir faire.

Et si j’ai l’arme de l’encre tombante sur feuille féroce !
Je n’ai qu’un coeur celui-là qui d’ailleurs ne bat que pour toi
Lorsque le jour vient et que la nuit de même se palette d’or
Un beau soir hiver toi et moi sommes dit je t’aime à vie à mort sera .

J’ai peut-être une chose à te dire dans cette lettre ouverte
Moi j’ai les mots juste à toi dans faire pareil
Pour qu’il n y ai plus d’impair, impersonnel
Parce-qu’en réalité il n ‘y a que la vérité qui presse

Celle qui dit à la face d’un monde là et ici enfin partout
Où terre torrentielle il y a deux êtres qui s’aiment
Alors soyons clairs et à toi d’ouvrir cette lettre à tous
Et lorsque je dis tous! Je m’explique! Je veux dire ceux et celles

Tu dis être un homme sois-en un , pour moi tu l’es
Je dis être une femme et le prouve pour toi âme fière
De le dire ce mot magique je t’aime et t’aimerai
A prendre ou à laisser tout ces mots moi la peur n’est pas mon alliée.

Elisabeth Žarkov